La crèche préventive Cerep-Phymentin

crèche_rubrique.png

Une rubrique vous informant sur notre nouvel établissement situé dans le 14e à Paris. Travaux, aménagements intérieurs et extérieurs progressifs, équipe, projets...

Marie Larrat, directrice de la crèche préventive Cerep-Phymentin

« Tout vient à point à qui sait attendre ! » La crèche multi-accueil CEREP-PHYMENTIN pourrait faire sienne ce proverbe retrouvé dans l’œuvre de Clément Marot. Cette phrase loue la patience et le temps nécessaire à l’élaboration de toute chose. Le temps, cette variable s’étire. Il met en jeu notre capacité à faire confiance en nous-mêmes, en ceux qui nous entourent, en l’histoire dans laquelle nous nous trouvons.
Les dernières semaines pour ne pas dire les six derniers mois ont été d’une grande intensité :
- Suivi des travaux et de leur réalisation. Maintenant, vous pouvez nous joindre à la crèche grâce à un nouveau numéro de téléphone : 01.84.79.56.26.
- Accueil d’une première équipe - départ de celle-ci - recrutement de nouveaux professionnels. Nous recherchons des auxiliaires de puériculture ou des personnes titulaires du CAP Petite Enfance. Si vous connaissez des personnes intéressées dans votre réseau, elles peuvent envoyer un C.V et une lettre de motivation à : marie.larrat@cerep-phymentin.org
- Aménagement des salles d’accueil dans le respect de la démarche piklérienne et de la réponse aux besoins des enfants de 3 mois à 3 ans bien portants ou avec des besoins spécifiques.
- Réflexion et élaboration des documents de fonctionnement et aménagement des espaces avec l’aide d’Elisabeth et d’Edith, anciennes éducatrices de jeunes enfants de la crèche.
Depuis fin mars, nous avons vécu plusieurs étapes : le passage de la commission de sécurité puis la visite du médecin de la P.M.I qui nous ont donné un avis favorable pour ouvrir la crèche et accueillir, à partir du 10 mai, les premiers enfants dans la section des bébés.
C’est une joie immense de voir enfin aboutir ce si beau projet ! Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des prochaines nouvelles.

Le 15 avril 2022

 

Interview

Diplômée Infirmière en 2004, Puéricultrice en 2005, Marie suit en 2014 une formation universitaire sur la « Psychopathologie du bébé ». Elle rejoint notre association le 20 octobre 2021, ravie de faire partie de ce projet novateur - une crèche accueillant 25 enfants dont 10 à risques de troubles neurodéveloppementaux.

Marie, notre crèche devrait ouvrir ses portes au cours du premier trimestre 2022. Un vrai challenge, car tout était à construire. Comment sont rythmées vos journées pour répondre à la feuille de route qui vous a été demandée ?

Au quotidien, je partage mon temps entre la crèche et le siège de l’association. A la crèche, j’assure : la réception des livraisons, le suivi des derniers travaux, les réunions et temps d’échanges avec les professionnelles de l’équipe. Au siège, je réalise des entretiens de recrutement. J’ai également des temps d’échanges et de travail sur le suivi des dossiers en cours.
Une directrice de crèche est polyvalente. Elle peut être sollicitée, en même temps, sur plusieurs sujets. Heureusement, j’ai la chance d’être soutenue et aidée par l’équipe de la crèche et celle du siège.
Effectivement, c’est un challenge car il s’agit de ma 1ère ouverture. Les journées sont denses. C’est passionnant et une chance dans ma carrière professionnelle.

Quels postes avez-vous déjà recrutés et rencontrez-vous des difficultés au niveau des candidatures ?

Le recrutement des professionnels avance progressivement.
Aujourd’hui, l’équipe est constituée de 2 éducatrices de jeunes enfants : Edith et Elisabeth. Elles ont pris leur poste le 8 novembre 2021. Nous travaillons ensemble sur le projet éducatif, l’aménagement de l’espace et la construction des outils utilisés au quotidien pour l’accueil des enfants et de leurs familles. Aïcha, notre maîtresse de maison nous a rejointes le 6 décembre. Nous recevons aujourd’hui, Salimata, auxiliaire de puériculture. Nous avons 4 postes vacants d’auxiliaires de puériculture pour que l’équipe « auprès des enfants » soit au complet.
Edith, Elisabeth et moi avons eu la chance de bénéficier d’un premier temps de formation, de 3 jours, animée par l’association Pikler Loczy, particulièrement intéressant. Notre projet éducatif est fondé sur la démarche « piklérienne ». Le reste de l’équipe sera également formé avant l’ouverture de la structure.

Concernant les candidatures de professionnelles titulaires du diplôme d’auxiliaire de puériculture ou du CAP Petite Enfance, nous en recevons régulièrement. De manière générale, les personnes sont très intéressées, je dirais même enthousiastes à l’idée de rejoindre un tel projet. Je souhaite souligner les points positifs suivants : une structure de petite taille (25 berceaux), un accueil inclusif d’enfants en situation de handicap (suspicion de troubles neurodéveloppementaux) ou avec la nécessité d’un accompagnement très spécifique, une formation à la démarche « piklérienne », un accès général à la formation continue et à des projets de recherche. Nous pouvons rajouter un point qui a emporté mon adhésion : rejoindre une association à taille humaine, ouverte sur d’autres associations et institutions.
Malheureusement, le secteur de la Petite Enfance connaît depuis de nombreuses années, une pénurie de professionnels dits diplômés. Ces professionnels se trouvent très sollicités par d’autres associations avec des propositions de rémunérations plus fortes et donc plus attractives.
Il nous reste également à recruter un psychologue et un médecin de crèche.

Une fois votre équipe pluridisciplinaire constituée, qu’attendrez-vous de chacun(e) ?

Pluridisciplinaire, l’équipe de la crèche sera composée d’individualités aux origines et aux parcours différents. Elle aura besoin de plusieurs mois pour se construire, apprendre à faire connaissance et se faire confiance. C’est la base du travail en équipe. Respect et entraide sont les maîtres mots d’un travail serein.
Entité vivante, l’équipe évoluera avec le temps.
Avec l’aide des professionnels et des partenaires extérieurs, ma mission sera d’accompagner l’équipe vers un objectif commun : garantir les meilleures conditions d’accueil des enfants et de leurs familles.
Chaque professionnel apportera sa pierre à l’édifice avec son savoir-être, son savoir-faire, son savoir penser et une attention particulière à l’enfant plus fragile et à ses parents.

Dans vos précédentes fonctions, vous avez été amenée à accueillir et accompagner des enfants et des parents en situation de handicap ou de maladie chronique. Quel est votre regard aujourd’hui sur cette problématique et sur le travail avec les parents ? Quelles sont aussi vos attentes en matière de collaboration avec les autres professionnels de nos établissements sur le sujet du handicap ?

Depuis le début de ma carrière, j’accueille des enfants dont l’état de santé nécessite la mise en place d’un Protocole d’Accueil Individualisé pour : asthme du nourrisson, intolérance alimentaire, convulsion… Ces P.A.I permettent à ces enfants de profiter de la collectivité et de pouvoir recevoir des soins en fonction de leur état de santé.
J’ai également reçu des parents souffrant de maladie chronique ou de handicap.
C’est un accompagnement dans la durée, pendant les 3 années de présence de l’enfant quand celui-ci arrive dès la section des bébés.
Le parent, 1er éducateur de son enfant doit avoir toute sa place à la crèche : entretien pour le dossier d’admission, adaptation, transmissions quotidiennes avec la professionnelle référente, café des parents, réunions, temps festifs… Il est intégré à tous les moments.
Il a besoin d’être écouté et rassuré quant à la qualité de l’accueil de son enfant et à la prise en compte de la singularité de sa situation.
Je suis dans la phase de découverte de l’association et de ses établissements. Je suis disponible pour échanger autour de notre projet et pour faire visiter la structure.

Comment envisagez-vous de travailler avec les partenaires (réseau petite enfance, PMI, périnatalité, établissements de soins). Avez-vous des besoins immédiats ?

J’envisage de travailler avec les partenaires, comme je l’ai toujours fait, dans la proximité et le dialogue.
Pour l’instant, je me concentre sur ce qu’il reste à faire avant l’ouverture de la crèche dont nous n’avons pas la date. Il y a beaucoup de travail à réaliser. L’accueil se fera de manière progressive en commençant par les enfants admis dans le cadre de la commission de la mairie du 14e puis par les enfants à besoins spécifiques, graduellement.
Pour conclure, qu’évoque pour vous le soin auprès d’un tout-petit (à risque neurodéveloppemental ou pas) ?
Vous avez raison de dire qu’un enfant à risque neurodéveloppemental reste avant tout un tout-petit avec des besoins que nous, professionnels de la Petite Enfance devons satisfaire.
La crèche est un lieu du prendre soin où chaque enfant est accompagné dans sa globalité, en respectant ce qu’il est, son histoire, sa famille.
Le temps « crèche » est une parenthèse pour l’enfant en situation de handicap qui a le droit, comme tout enfant, de s’éveiller, de jouer, de découvrir l’Autre.

Biographie de Marie Larrat, signée par Marie Larrat : quelques précisions

Diplômée Infirmière 2004, Puéricultrice 2005 (Etudes anciennement à l’I.P.P, Brune). J’ai apprécié cette année d’une grande richesse : diversité des stages, de la qualité de l’enseignement proposé et des intervenants.
2014 : Formation au diplôme universitaire « Psychopathologie du bébé ».
2006 - 2015 : Directrice adjointe de plusieurs structures Ville de Paris. J’ai beaucoup appris de mes différentes expériences professionnelles, notamment de la 2e structure dans laquelle je suis restée près de 5 ans. Cette crèche de 72 berceaux, située dans un quartier défavorisé (19e arrondissement) accueille des familles nécessitant un accompagnement spécifique et un soutien à la parentalité (importance du rôle de la puéricultrice).
Nov 2015 - Octobre 2021 :  Après une demande de disponibilité, je deviens directrice d’une crèche associative en art 28, de 66 berceaux (20 bébés, 22 moyens, 24 grands) avec une augmentation de l’agrément, en septembre 2019, à 72 berceaux (22 bébés, 25 moyens, 25 grands).
La crise « des Gilets jaunes » (novembre 2019), le COVID (à partir de février 2020) et un dégât des eaux dans une des sections a fortement impacté la capacité d’accueil des enfants. Grâce à l’équipe, l’accueil a toujours été maintenu.

De cette expérience, j’ai retenu entre autres (difficile de résumer presque 6 ans de travail) :

La gestion d’une équipe (recrutement, accompagnement, mise en valeur des compétences de chacune, progression professionnelle avec des démarches VAE initiées et abouties).
L’accueil des enfants et de leurs familles (pluralité de situations avec un accompagnement individuel). Nous avons eu quelques parents en situation de handicap ou de maladie chronique pour lesquels un projet individuel a été mis en place.
La réflexion et la mise en place du projet - le travail pluridisciplinaire avec l’ensemble de l’équipe - la spécificité du binôme de direction : adjointe, éducatrice et directrice, infirmière puéricultrice.
Le travail partenarial, les collègues du siège de l’association et les différentes institutions.
Depuis le 20 octobre 2021, me voilà et très contente de faire partie de ce projet novateur.
Marie Larrat, directrice de la crèche Cerep-Phymentin, depuis octobre 2021

►La crèche : 12 rue Carlos Fuentes - 75014 Paris

 

Publication : le 14 décembre 2021

LE DOSSIER DETAILLE DE LA CRECHE PREVENTIVE CEREP-PHYMENTIN : découvrir !

Ressources :

La crèche et les représentants de la mairie du 14e

Visite des locaux, 12 rue Carlos Fuentes, le 15 novembre 2021, de Monsieur Amine Bouabbas (Premier Adjoint à la Mairie du 14e arrondissement en charge de l'éducation, de la petite enfance, des familles et des nouveaux apprentissages) et de Madame Caroline Baivier, chargée de mission famille/petite enfance).
⦁    Objectifs :
- Présenter le bâtiment et son extérieur en cours d'aménagement.
- Evoquer la spécificité de notre crèche préventive (50 % inclusive et 100 % préventive)
- Préciser les modalités pour adresser par la suite des familles du 14e.
- Développer des partenariats

Photos

Espace bibliographique

Parents et professionnels de la petite enfance - Soyons attentifs ensemble au développement de votre enfant

La prise en charge des enfants porteurs de trisomie - A destination des professionnels de la petite enfance https