TEMPO mai 2021

tempo_newsletter_cerep_phymentin_2021.png

Des décisions étatiques autoritaires, un manque d'ouverture flagrant et des dérives grandissantes. Après la crise du Covid, nous savons tous plus que jamais que NOTRE santé nous appartient et qu'elle ne doit pas être laissée aux mains d'experts dont les choix manquent parfois d'impartialité.

Pour en débattre, nous vous proposons ici quelques pistes de réflexion.

28 mai 2021

Consulter la newsletter