TEMPO juin 2020

mediatheque_cerep_phymentin_tempo_2020.png

ÉDITORIAL

Chers lecteurs,
 
Quatre mois se sont écoulés depuis l'envoi de notre dernière newsletter. Comme beaucoup, nous avons privilégié, à l'heure du Covid-19, de nous concentrer sur la communication interne et sur l'organisation des prises en charge à distance de nos patients. Nouveauté bousculant nos pratiques professionnelles reposant sur un travail présentiel.
 
Il a fallu se réorganiser dans l’urgence et déployer des trésors d’inventivité en mobilisant chacun et toutes nos institutions afin de maintenir le lien avec les jeunes et leur famille. Soulager aussi leur angoisse qui allait grandissante : consultations téléphoniques, activités en visio… assurant par tous les moyens une continuité thérapeutique et pédagogique.
 
Notre organisme de formation, le Copes, a quant à lui créé un espace de partage virtuel proposant aux professionnels de témoigner autour de cette expérience nouvelle et quelque peu étrange : Il était une voix !, un cadre de pensée « extracorporelle »… Sachez aussi que leurs formations sont en train de reprendre dans les locaux.
 
Durant tous ces mois, nous avons continué à communiquer à l’externe via notre page associative LinkedIn qui compte désormais plus de 1 000 abonnés. Nous vous invitons à nous y rejoindre pour partager les préoccupations communes qui nous habitent : faire corps tous ensemble afin de défendre la psychiatrie, souvent grande oubliée à l’heure des mesures et des budgets. Car le Coronavirus a su démontrer à quel point la santé est précieuse !
 
Si le Covid-19 nous a donc tous déstabilisés sur l’instant, il n’a en rien entamé notre vitalité associative et notre logique de projets : ouverture prochaine de la crèche thérapeutique l’Ombrelle, collaboration avec nos associations de parents et bientôt la sortie d’un livret sur le handicap psychique, création d’un Institut contemporain de l’enfance...
 
Nous profitons de ce TEMPO pour adresser nos remerciements aux entreprises reversant leur taxe d’apprentissage à l’IME et à celles subventionnant des activités dans nos différents établissements. Nous savons aussi que derrière ces organisations, ce sont souvent des salariés, en personne, qui font la promotion de nos actions en faveur du handicap. Un grand merci donc à chacun !
 
Bonne lecture et portez-vous bien !

►Consulter le TEMPO de juin 2020